Pierre Amoyal est aujourd’hui, sans conteste, l’un des plus brillants représentants du violon mondial. A 12 ans, il sort du Conservatoire de Paris titulaire d’un superbe Premier Prix. A 17 ans, il part à Los Angeles étudier avec Jascha Heifetz auprès duquel il demeure cinq années, années entièrement consacrées au travail, au développement intellectuel et technique et à l’épanouissement d’une personnalité exceptionnelle.
C’est alors qu’il commence à faire de la musique de chambre en public et des enregistrements avec J. Heifetz et G. Piatigorsky.

Biographie

A 22 ans, Pierre Amoyal commence une carrière qui le conduit dans tous les principaux pays d’Europe. ainsi qu’au Japon. Depuis, Pierre Amoyal est invité par les orchestres les plus prestigieux : Orchestre Philharmonique de Berlin, London Symphony, BBC Symphony, Hallé Orchestra de Manchester, Orchestre Symphonique de Vienne, Orchestre Symphonique de Boston,

Orchestre de Cleveland, Orchestre de la Tonhalle de Zürich, Orchestre National de France, Orchestre de Paris, Orchestre Symphonique de Barcelone, Orchestre de la RTVE de Madrid, Orchestre Philharmonique de Stockholm, Orchestre Philharmonique d’Helsinki, mais aussi Orchestre de la Scala de Milan, de l’Academia di Santa Cecilia de Rome, etc. Le succès de son concert avec Herbert von Karajan et l’Orchestre Philharmonique de Berlin a été suivi de nombreux engagements avec cette phalange,

notamment la première allemande du Concerto pour violon d’Henri Dutilleux avec Lorin Maazel. Pierre Amoyal possède l’un des plus célèbres violons du monde, le Kochansky Stradivarius de 1717 qui a été miraculeusement retrouvé en 1991 après un vol en 1987. Pierre Amoyal est un exemple très attachant de virtuose chez qui l’exception du don n’a entravé ni l’amour du travail, ni le développement des qualités humaines les plus essentielles.

logo

14 + 14 =

Print Friendly